Chaudière mixte

Une chaudière mixte permet de produire de l'eau chaude à la fois pour le chauffage et pour l'eau chaude sanitaire.

Vous pouvez consulter :

Voir le comparatif des solutions de chauffage combustible

Voir le comparatif des solutions de production d’eau chaude individuelle

Quelles sont les précautions à prendre ?

  • Lors du choix d'une chaudière mixte, vérifier avec un professionnel ce qui correspond le mieux à votre situation, en particulier pour les débits d’eau chaude disponibles qui doivent être adaptés aux besoins du logement :
    • 1 baignoire ou 1 douche ⇒ 11 litres / mn
    • 1 baignoire + 1 douche ⇒ 14 litres / mn
    • Plus d’ 1 baignoire ou d’ 1 douche ⇒ 16 litres / mn
  • Quel que soit l'énergie de chauffage, il est recommandé d'avoir des réseaux de distribution les plus courts possibles (distance entre la chaudière et les points d’utilisation ou de « puisage »). Il est conseillé de calorifuger (c'est-à-dire d'isoler) les circuits de distribution, surtout s'ils sont longs et passent dans des locaux non chauffés.

L’installation de ce type d’appareil nécessite des précautions concernant la ventilation

Pour en savoir plus sur les appareils à gaz raccordés

Pour en savoir plus sur les chaudières

Que dit la réglementation ?

Depuis 2007, les travaux de rénovation sont soumis à une réglementation appelée « Réglementation Thermique dans l'existant, élément par élément ». Cette réglementation sera renforcée dès le 1er janvier 2018.

Celle-ci impose des performances minimales à respecter.

Votre entreprise devra vous proposer des équipements qui respectent cette réglementation.

 

Pour en savoir plus sur la réglementation

Peut-on bénéficier d'une aide financière ?

Le crédit d'impôt de transition énergétique

Les chaudières à condensation bénéficient d’un crédit d’impôt de 30%Elles doivent être pourvues d'un programmateur de chauffage et être posées par un installateur Reconnu Garant de l'Environnement (RGE).

En savoir plus sur le crédit d'impôt

L'éco-prêt à taux zéro

On peut bénéficier d'un éco-prêt à taux zéro pour l'installation ou le remplacement d'une chaudière à condensation, pourvue d'un programmateur de chauffage et posée par un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE). 

Pour bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro, il faut soit réaliser une autre catégorie de travaux éligible à l'éco-prêt, soit réaliser les travaux préconisés par une étude thermique.

 

Contenu rédigé par le Club de l'Amélioration de l'Habitat.

Partagez