Les solutions de chauffage individuel

CritèresÉlectrique directCombustible (gaz, fioul, bois)PAC
Dépenses d'énergie

BonAppareils récents avec commande et pilotage performant.

MoyenAppareils anciens ou dépourvus de commande et pilotage performants.

Bon

Chaudières gaz et fioul récentes, chaudières bois.

Chaudières anciennes. 

BonDépenses d’autant plus réduites que le COP est élevé.
Confort et hygiène

Meilleur confort avec des émetteurs rayonnants, des radiateurs à inertie (chaleur douce) ou à accumulation.

  • Confort liés à l'émission de chaleur par circuit d'eau chaude.
  • Confort amélioré avec des émetteurs basse température.
  • Confort optimal si plancher chauffant.
Confort optimal si plancher chauffant.
Encombrement, gêne Équipements peu encombrants.Les installations bois peuvent être imposantes. Pour le fioul ou le gaz hors réseau, nécessité de prévoir l'espace pour la cuve.
  • Nécessite de la place pour disposer les unités (PAC air / air ou air /eau).
  • Certaines unités peuvent être peu esthétiques.
Adaptation au contexte
  • En cas de présence de VMC, nécessité d'installer un système à ventouse.
  • Évacuation des produits de combustion à prévoir.
À l’exception des PAC dite « haute température » les PAC air/air et air/eau s’installe de préférence dans les régions sans hiver rigoureux. 
Coût d'installationBon

Pour le remplacement de chaudières gaz et fioul.

Chaudière granulés bois ou en cas de création du réseau de chauffage central.

Pour les PAC air/air divisées (splits et multi-spilts).

Pour les PAC géothermiques et air / eau.

EntretienPas de nécessité d’entretien par un professionnel.Entretien annuel de la chaudière par un professionnel qualifié obligatoire et indispensable.Entretien régulier par un professionnel qualifié des pompes à chaleur  indispensable.

 

Contenu rédigé par le Club de l'Amélioration de l'Habitat.

Partagez