Protections solaires dans le bâti ancien

Points de vigilance

  • Pour éviter toute surchauffe en été, les protections solaires sont vivement recommandées sur les fenêtres de toit et fortement conseillées sur les fenêtres orientées au sud et à l’ouest.
Les protections solaires seront d'autant plus performantes qu'elles seront situées à l'extérieur de la fenêtre et de couleur claire.
  • Ménager une lame d'air la plus étanche possible entre le vitrage et le volet pour limiter les transmissions de chaleur.

Astuces

  • Lorsqu'il est difficile d'installer des volets extérieurs, penser aux doubles-rideaux épais ou aux volets intérieurs. Préférer si possible l'installation de volets dans les pièces principales.
  • 
Pour les bâtis anciens, l'installation de volets battants, de persiennes, ou de volets intérieurs sont souvent préférables pour conserver l'aspect architectural de la façade.

Que dit la réglementation ?

Depuis le 3 mai 2007, les travaux de rénovation sont soumis à une réglementation appelée "Réglementation Thermique dans l'existant, élément par élément".

Les fermetures et protections solaires extérieures des fenêtres, portes-fenêtres et façades-rideaux doivent, lorsqu'elles existaient avant les travaux, être maintenues ou remplacées.

Pour en savoir plus cliquer ici

Peut-on bénéficier d'une aide financière ?

Le crédit d'impôt au 1er janvier 2013

On peut bénéficier d'un crédit d'impôt pour la pose de volets isolants au taux de 10% en collectif. En maison individuelle le crédit d'impôt ne s'applique qu'en cas de bouquet de travaux ; son taux est alors également de 10%.
Pour obtenir le crédit d'impôt pour des dépenses de travaux effectuées en 2013, il faut installer un volet isolant qui apporte une résistance thermique additionnelle à l'ensemble volet-lame d'air de R≥0,22.

En savoir plus sur le crédit d'impôt

 

Contenu rédigé par le Club de l'Amélioration de l'Habitat.

Partagez