Vous souffrez de l'humidité

Les problèmes d'humidité peuvent avoir différentes origines :

  • des infiltrations d'eau ou des fuites d'eau,
  • des remontées capillaires,
  • un manque de ventilation,
  • un défaut d'isolation.

L'humidité amplifie la sensation de froid ; elle accentue les déperditions de chaleur à travers les murs ; elle fait perdre leurs propriétés isolantes aux matériaux isolants ; elle menace votre santé, notamment en favorisant la prolifération de moisissures, etc.

Il est donc indispensable de traiter l'humidité pour maîtriser vos dépenses de chauffage.

Cela vous fera aussi bénéficier d'un air intérieur plus agréable et plus sain.

Remontées capillaires

Ce sont des remontées d'eau dans les maçonneries, en provenancedu sol. Ce phénomène se traduit généralement par des traces d'humidité en bas des murs à une hauteur maximale d’environ 1,20 m. Il faut absolument traiter ce problème (par exemple en drainant le sol autour des fondations sur une profondeur d'au moins un mètre) et surtout éviter de poser des isolants avant d'avoir réglé le problème d'humidité, parce que cela serait inefficace et parce que la structure du bâtiment risquerait d’être gravement endommagée, sans que vous puissiez l'observer ni surveiller l'évolution du phénomène.

Manque de ventilation

Ce phénomène se traduit généralement par des traces d'humidité (développement de moisissures) au plafond ou en haut des murs, en particulier dans les pièces humides (salle-de-bain, cuisine...).

Il faut vérifier que le renouvellement d'air est suffisant, en veillant dans un premier temps à ce que les entrées d'air et bouches d'extraction d'air ne soient pas obstruées. 

Voir le détail de nos informations techniques dans la rubrique ventilation.

Si l'extraction de l'air vicié se fait par des bouches d'extraction situées dans les pièces humides, vérifiez que le détalonnage des portes intérieures est suffisant.

Voir une information complète sur le détalonnage

Si vous ne réussissez pas à améliorer la situation de cette manière, il faudra faire appel à un professionnel ou à un spécialiste pour analyser le problème.

Défaut d'isolation

Couplé à une mauvaise ventilation, un défaut d'isolation se traduit souvent par des traces d'humidité par condensation à des endroits particuliers comme une fenêtre simple vitrage ou un mur non isolé (ce que les spécialistes appellent des parois froides). Si les murs ont été isolés, les angles peuvent être concernés (à cause d’une discontinuité de l’isolation) et donc être victimes de condensation. La présence de moisissures doit là encore vous alerter : contrairement aux manifestations d'un unique défaut de ventilation, les moisissures ne se situent pas essentiellement en partie haute de la pièce. 

C'est pourquoi l'isolation demande aux professionnels de redoubler de vigilance quant au bon fonctionnement de la ventilation.

 

Contenu rédigé par le Club de l'Amélioration de l'Habitat.

Partagez