La certification logement

Un bâtiment est certifié lorsqu’il est conforme à un document de référence (le référentiel de certification) ou à une norme. Seul un organisme indépendant, lui-même accrédité par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC), peut certifier un bâtiment.

La certification d’un bâtiment est la reconnaissance formelle par une tierce partie des caractéristiques du bâtiment, dans un domaine particulier (par exemple la performance énergétique) ou en général (respect des réglementations ou des règles de l’art).

Elle garantit une qualité globale du logement rénové, en plus du simple aspect énergétique.

NF Maison rénovée

et
NF Maison rénovée
Démarche HQE

www.cequami.fr

Ces deux certifications reposent sur la même base d’exigences, permettant de garantir sécurité, confort, qualité des équipements et matériaux, gestion de l’eau et réduction de l’impact du chantier… Elles bénéficient de la mention Reconnu Garant de l’Environnement et donnent donc accès aux aides éco-conditionnées pour le particulier.

Au niveau énergétique, la performance du logement après travaux doit être au moins égale à celle des logements que l’on construit actuellement.

La mention « démarche HQE » va plus loin dans les exigences environnementales et sanitaires.

Sont certifiées les rénovations répondant à trois critères :

  • un interlocuteur unique coordonne tous les intervenants du chantier pour atteindre l’objectif global d’une rénovation de qualité,
  • une évaluation exhaustive de l’existant, point de départ de tout projet de rénovation, permettant de prendre en compte la spécificité de chaque situation,
  • un contrôle en continu des travaux puis de la performance obtenue permettant la fourniture d’un certificat de conformité et d’un Diagnostic de Performance Energétique.

Ces deux certifications sont délivrées par Céquami.

Le professionnel doit intervenir en qualité de contractant général pour les travaux. Son certificat de droit d’usage de la marque lui est délivré après constat de la qualité de son organisation et ses moyens professionnels, la qualité des services et de la relation client, et la qualité technique des maisons rénovés. Il est attribué pour 4 années, renouvelables.

Promotelec
Rénovation Energétique


www.promotelec.com

Promotelec est une association qui a vocation à promouvoir la sécurité et la qualité des installations électriques dans le bâtiment. C’est aussi un organisme certificateur qui délivre des labels de qualité dans les logements garantissant à leurs occupants confort, économies d’énergie et fiabilité de leur installation.

Le « label Rénovation Energétique » guide les maîtres d’ouvrage qui veulent améliorer la performance énergétique du logement (individuel ou collectif, de plus de 5 ans) tout en respectant l’environnement.  Il conforme aux objectifs fixés pour 2012 par le Grenelle de l’Environnement.

Il certifie la qualité du bâtiment rénové, de l’isolation, de la ventilation, de l’installation électrique, du chauffage électrique, eau chaude sanitaire, et de l’installation de gaz.

Le professionnel expert en rénovation énergétique (ERE) (c’est-à-dire certifié par l’I.Cert) doit formuler une offre globale de rénovation énergétique (technique et économique) qui prenne en compte les attentes et besoins spécifiques du maître d'ouvrage et permette une démarche progressive. Il doit également assister le maître d'ouvrage dans sa demande de Label Promotelec Rénovation Énergétique.

Patrimoine Habitat

et Patrimoine Habitat
& Environnement

www.qualite-logement.org

Ces deux certifications de la rénovation sont délivrées par l’Association Cerqual Patrimoine (filiale Qualitel).

Elles permettent de valoriser des programmes de réhabilitation en fixant des niveaux de performance à atteindre sur un immeuble complet ou un ensemble de maisons individuelles groupées de plus de dix ans.

Neuf thèmes au moins doivent être traités, notamment le management de l’opération et de l’environnement, la qualité sanitaire (air et eau), un niveau minimum de performance énergétique et maximum d’émission de gaz à effet de serre.

Les exigences de « Patrimoine Habitat & Environnement » ajoutent deux thèmes supplémentaires : la propreté du chantier et les gestes verts.

Le programme de certification Patrimoine Habitat s’effectue en deux phases :

  • Le Bilan Patrimoine Habitat réalisé préalablement identifie les points forts et les points faibles du logement. Il détermine son potentiel d’amélioration.
  • La certification proprement dite, intervient au stade de la conception et à l’issue de celle-ci. On procède à une évaluation.
A la réception des travaux, des contrôles de conformité sont réalisés pour valider la certification obtenue

 

 

Partagez