Les labels de performance énergétique

Les certifications garantissent déjà une bonne performance pour des logements rénovés, mais il est possible de viser des résultats plus ambitieux. Il faut alors demander l’une de ces deux options, pour lesquelles le niveau de consommation doit être inférieur à un certain seuil, dépendant de la localisation et de l’altitude du logement :

  • Le label HPE rénovation qui vise une consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) inférieure ou égale à 150 kWhEP/m²/an modulée par les coefficients géographique et d’altitude.
  • Le label BBC-effinergie rénovation qui vise une consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) inférieure ou égale à 80 kWhEP/m²/an modulée par les coefficients géographique et d’altitude.

À titre indicatif, le seuil de consommation maximale exigé aujourd’hui pour les logements neufs s’élève à 50 kWh/m²/an.

Partagez